Actus Locales
Le 01-10-18

Plan Vélo et Mobilités Actives

Le 14 septembre dernier, dans le cadre de la future loi d’orientation des mobilités, le gouvernement a présenté le « Plan Vélo et Mobilités Actives » afin de renforcer la pratique cyclable. Ce dernier présente différents dispositifs pour accompagner les collectivités locales.

Quel diagnostic de la pratique cyclable dans nos territoires ?

Entre les années 1970 et les années 2000, la part de la pratique du vélo est passée de 10% à 3%. De plus, seuls 2% des actifs utilisent le vélo pour se rendre sur leur lieu de travail. Enfin, la voiture conserve une place prépondérante dans les trajets domicile-travail, même pour des distances inférieures à 5 km, pourtant souvent bien plus pertinentes à vélo. Le département de l’Isère fait figure de moteur dans la mobilité douce. En effet, nous sommes le quatrième département de France Métropolitaine, puisque près de 4% de nos déplacements sont effectués à vélo.

Le renforcement des déplacements à vélo apporte différents avantages pour nos concitoyens et notre société : amélioration de la santé publique ; lutte contre le changement climatique ; renforcement de l’attractivité de nos territoires grâce à une image verte ; hausse du pouvoir d’achat de nos concitoyens grâce à une utilisation moindre de leurs véhicules personnels ; et un moteur d’emploi puisqu’un tiers de nos vélos sont assemblés en France.

Quels objectifs ?

Ce plan ambitieux vise, d’ici à 2024, à porter la pratique du vélo 9% des déplacements. Pour atteindre cet objectif, le gouvernement a fait le choix de porter ses priorités autours de quatre grands axes :

* Développer les aménagements cyclables de qualité et plus généralement l’amélioration de la sécurité routière ;

* Lutter contre le vol de vélos ;

* Mettre en place d’un cadre incitatif adapté reconnaissant pleinement le vélo comme un mode de transport pertinent et vertueux ;

* Développer une culture vélo.

Les collectivités territoriales sont aujourd’hui le premier acteur de la mobilité. Ainsi, elles seront pleinement associées à la réalisation de ces objectifs grâce au développement d’aménagements cyclables.

Quels appuis apportés par le gouvernement ?

Dans le cadre du « Plan Vélo et Mobilités Actives », le gouvernement a porté la création d’un fonds national « mobilité actives », qui s’élève à 350 millions d’euros, répartis sur sept ans. Ce dernier vise à soutenir, accélérer et amplifier les projets de création d’axes cyclables structurants. Pour être au plus proche des attentes de nos concitoyens, ce fonds ciblera notamment les discontinuités d’itinéraires et particulièrement celles créées par des infrastructures liées au domaine public de l’État, grandes infrastructures de transports en particulier. Il s’agit d’un effort financier sans précédent de l’Etat. C’est dans ce cadre que le gouvernement lancera un premier appel à projets en 2019, où notre territoire à tout intérêt à être dynamique.

De plus, afin d’aider au maximum les collectivités locales, 500 millions d’euros seront alloués au titre de la dotation de soutien à l’investissement local (DSIL) dans le but de développer la mobilité douce sur nos territoires.

Dans le cadre de ce fonds national, l’ADEME a lancé, dès le 14 septembre dernier, un appel à projets « Vélos et Territoires » afin d’anticiper la mise en œuvre du fonds. Ce premier appel à projets se termine le 12 décembre 2018 à 12h.

Afin d’accompagner les élus dans leurs démarches, l’Agence tourne cet appel à projets autour de trois axes :

* Soutenir la préparation d’une stratégie de développement d’aménagements cyclables via le financement d’études ;

* Soutenir un développement de l’usage du vélo dans les territoires en finançant l’émergence de services vélo et la mise en œuvre de services innovants ;

* Soutenir l’ingénierie territoriale pour mettre en œuvre une politique cyclable intégrée à l’échelle du territoire en finançant le recrutement de chargés de mission vélo/mobilités actives et des campagnes de communication grand public.

Retrouvez les informations sur le site de l’ADEME : https://presse.ademe.fr/2018/09/velo-et-territoires-nouvel-appel-a-projets-pour-la-mobilite-durable.html

 

Pour Caroline ABADIE : « Il s’agit d’une formidable opportunité pour notre territoire et j’invite chaque élu à s’interroger sur la création d’aménagements cyclables. Des liaisons avec des villes ou villages pourraient créer de véritables liaisons et faciliter ainsi des déplacements quotidiens vers nos lieux de travail ou d’activités. »

« Publication précédente | Publication suivante »