abadie-tete
stop violences
En novembre ...

Stop Violences

Chers amis,

Depuis le 17 novembre certains se posent la question de savoir qui sont les gilets jaunes.
Au départ les gilets jaunes identifiaient ceux qui utilisent ces tenues phosphorescentes pour signaler leur présence quand ils travaillent sur les chaussées. Ceux qui, du fait même de leur profession souvent difficile, prennent des risques et ont besoin de se signaler.
Ensuite les gilets jaunes ont désigné les cyclistes, ceux qui par choix ou par obligation ont opté pour un mode de transport durable. Ils prennent aussi des risques car toutes les chaussées ne sont pas aménagées pour eux. C’est pour ça que nous investissons 500 M€ dans le plan vélo et que j’invite tous les élus locaux d’Isère et de Navarre à se saisir de cette aide, comme j’ai déjà invité à le faire les 3 présidents d’intercommunalité de ma circonscription, qui ont seul pouvoir à demander ces aides.
Depuis le 17 novembre, les gilets jaunes sont devenus une expression sociale. Qui sont-ils donc réellement ?
La réponse est simple. Ce sont des français. Des français qui souffrent pour la plupart. Qui se sentent laissés pour compte. Qui pensent que l’Etat les a abandonnés.
Ce cri de colère, qui s’entend dans notre pays depuis lors, appelle a plus de considération de la part des pouvoirs publics. Personne ne peut contester leur droit d’expression. C’est un droit fondamental. Il constitue même l’une des bases de notre démocratie. Nous sommes un pays dont le corps social a toujours su se faire entendre. C’est honorable de se lever pour ses droits.
Ce premier weekend, ils étaient 280 000. Cela a été interprété comme un coup de force, qui nous disait de faire autrement. De faire mieux. De concilier la transition énergétique et l’accompagnement des plus fragiles.
Il y a ceux qui défilent et qui bloquent. Il y a ceux qui soutiennent avec un gilet jaune sur le pare-brise. Et il y a ceux qui témoignent l’avoir fait pour ne pas être bloqué, par peur, par contrainte.
Ce mouvement, s’il doit être entendu, et il l’est, doit aussi assumer ses responsabilités.
Le droit de manifester est absolu. Le droit de respecter l’ordre public l’est tout autant. La démocratie suppose de se faire entendre, de savoir écouter. La démocratie suppose d’être responsable et respectueux. La démocratie suppose d’accepter de se mettre autour d’une table et de dialoguer.
Ce mouvement se veut apolitique et indépendant. La vérité est plus nuancée : ce mouvement est hétéroclite.
Parce ce que s’il y a des gilets jaunes qui manifestent, il y a aussi les gilets jaunes casseurs des Champs Elysées qui piétinent la Marianne, celle qui guidait le peuple vers sa libération pour fuir les régimes totalitaires. Il y a aussi ceux qui viennent des extrêmes et s’engouffrent opportunément dans ce mouvement en quête d’anarchie. Ceux qui sèment le désordre et sont contre tout : contre l’impôt, contre l’Etat mais contre la diminution des services publics. Contre l’assistanat, mais contre la baisse des aides sociales. Contre la démocratie, mais ….
Parce que la démocratie est fragile, il faut savoir la préserver. Des responsables politiques de tout bord qui ont soutenu la cause des gilets jaunes comme si c’était la leur et comme si jamais depuis 30 ans, ils n’avaient eu la possibilité d’éviter cette situation. Comme si, jamais, Présidents, Ministres, Parlementaires, ou chef de grands exécutifs locaux n’avaient eu l’occasion d’améliorer les transports en commun, de lutter contre les inégalités sociales, de revaloriser les retraites et les minimums sociaux, de développer les énergies vertes, ou de développer les véhicules à énergie alternative. Comme si, jamais, certains n’avaient eux-mêmes jamais inventé la taxe carbone et tracé son itinéraire.
Il y a ceux qui n’ont pas mis leur gilet jaune. Par indifférence, par choix, par soucis d’écologie et de santé publique.
Il y a même ceux qui mettent un foulard rouge, manifestant ouvertement leur désaccord, que ce soit contre les gilets jaunes ou contre les pouvoirs publics qui laissent les blocages se poursuivre. Ceux-là, sont commerçants, artisans ou patrons et ont mis toute leur vie dans leur entreprise, petite, moyenne ou grande, qui ne tient peut-être qu’à un mois de décembre. Ceux-ci sont leurs employés et risquent à tout moment de prendre la porte, faute de clients ou de fournisseurs. Certains expérimentent déjà à leur dépend le chômage technique, avant le licenciement si les choses se poursuivent.
Il y a aussi ceux qui ne sont ni gilet jaune, ni foulard rouge mais qui sans couleur politique proposent leur aide, leurs idées, leur bonne volonté pour sortir de cette impasse, conscients des problèmes et de leur complexité. Courageusement, car à contre-courant,ils se sont manifestés ces derniers jours, et je les en remercie.
Nous écoutons et nous voulons porter un dialogue entre tous les français.

Avant même le 17 novembre, nous avions déjà mis en place des dispositifs d’accompagnement :

- Chèque énergie : www.chequeenergie.gouv.fr
- Prime à la conversion : www.primealaconversion.gouv.fr
- Indemnités kilométriques révisées : www.economie.gouv.fr/particuliers/bareme-kilometrique-2018
- Aide à la rénovation énergétique : www.economie.gouv.fr/particuliers/aides-renovation-energetique

Ces solutions, mal connues et insuffisantes, ont été complétées par une annulation pure et simple de la hausse de la fiscalité sur les carburants prévue au 1er janvier 2019.
En outre, afin de soutenir plus profondément la progression, pour tous, du pouvoir d’achat, un moratoire sur six mois a été institué. Durant cette période :
  • Pas de hausse des prix du contrôle technique ;
  • Pas de hausse des tarifs d’électricité et de gaz ;
Dans ce même temps, nous travaillerons pour donner plus de clarté à la dépense publique et pour continuer sa réduction. L’objectif est assumé, il faut qu’il y ait une baisse d’imposition pour tous et que les générations de demain n’aient pas à supporter le fardeau d’une dette qui n’est pas la leur. (2 340 milliards d'euros de dettes soit 99% du PIB).
Les mesures avancées sont concrètes. C’est pour cela que j’ai voulu les détailler ici. Mais peut-être aussi que ce n’était pas suffisant. C’est pour ça qu’il nous faut remettre l’ouvrage sur le métier. C’est ce que propose le Président de la République, pour peaufiner et améliorer les dispositifs d’accompagnement, afin que personne ne reste au bord du chemin, gilets jaunes ou non.

Votre députée,
Caroline Abadie
2 novembre

Budget des anciens combattants 2019

Etude des budgets dont celui des anciens combattants, mémoire et liens avec la nation défendu par Madame Darrieussecq, Secrétaire d’État auprès de la Ministre des armées. Un plaisir de voir l’unanimité de l’assemblée nationale après le congrès départemental de la FNACA et avant la célébration du centenaire de l’armistice, une période clef qui nous permet de rendre hommage à toutes les générations du feu qui se sont battues pour la France.
4 novembre

Forum de la solidarité à Vienne

Le pays viennois peut être fier de la vitalité de son tissu associatif à vocation sociale, réuni hier à l’occasion du forum de la solidarité à Vienne. J’étais pour cette occasion représentée par mon suppléant David Manto.
5 novembre

Visite en compagnie de Mesdames les Ministres Cluzel et Belloubet

Double visite ministérielle à laquelle j’étais conviée: la résidence des Servins en Seine et Marne administrée par l’AEDE à l’attention des personnes handicapées. Des ateliers créatifs de très grande qualité : cuisine thérapeutique, jardinage et couture.
Le respect des droit fondamentaux des personnes vulnérables seront au cœur des débats parlementaires de cette semaine: mariage, divorce, droit de vote...
45424046_335093093707368_3422559335379632128_n
6 novembre

Inclusion par l'emploi

45496796_335550410328303_1378223102269325312_n
Réunion de travail avec M.Jean-Marie Marx, haut-commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi et la Ministre du travail, Muriel Pénicaud, sur le plan d’investissement des compétences : 15 milliards d’euros pour un objectif de former 1 million de jeunes et 1 million de personnes éloignées de l’emploi.

7 novembre

Le droit de vote et le droit au mariage des majeurs protégés !

Reconnaître les préférences du majeur protégé tout en maintenant des dispositions de contrôle par le juge et de protection par les personnes en charge de la mesure.
Attendu par beaucoup mais aussi par le défenseur des droits, l’ONU, ainsi que les conventions internationales dans lesquelles la France s’est engagée!
8 novembre

Mon intervention en commission des lois

Capture
La commission des lois de l’Assemblée Nationale a reconnu, pour nos compatriotes faisant l’objet d’une mesure de tutelle, l’exercice plein et entier du droit de vote. Ce droit ne sera plus soumis à l’autorisation du juge, comme s’y était engagé le président de la République.
https://www.facebook.com/abadiecaroline.3808/videos/341037256659439/
11 novembre

Centenaire de l'armistice à Vienne

Il y a 100 ans, la paix s’annonçait après les quatre années d’une guerre qui fit près de 10 millions de morts à travers les différents champs de bataille : l’Europe Occidentale, l’Europe Orientale, les Balkans, le proche Orient et l’Afrique. Pourtant il aura fallu une autre guerre mondiale et la construction européenne pour enfin trouver une paix durable. Nous devons transmettre cette mémoire pour éviter de basculer à nouveau dans l’horreur. Nous devons réformer l’Europe pour qu’elle nous protège.
45953589_337376066812404_7861860420405952512_n
13 novembre

LA CFR à la permanence

46273214_338134373403240_484744745059352576_n
J'ai reçu à la permanence parlementaire, la Confédération Française des retraités représentée par monsieur Meunier que j'ai remercié pour leur approche et leur vision.

12 novembre

Institution Robin

Visite ce matin de la classe ULIS (Unité Localisée d'Inclusion Scolaire) de l'Institution Robin. Un grand merci à Monsieur Drouin, directeur du collège ainsi que Monsieur Breysse pour leur éclairage et leur expérience sur la thématique du handicap. Un merci particulier à Madame Schweitzer enseignante spécialisée et responsable de cette classe pour son accueil et les échanges. Une suite s'impose !
46061897_337896476760363_2247037541062541312_n
12 novembre

Nouvelle plateforme téléphonique "Autisme Répit 38"

46187886_337365323716501_78486468590305280_n




Plateforme téléphonique départementale "Autisme Répit 38" avec un numéro unique : 04 58 55 21 98.
N'hésitez pas à partager cette information pour faire connaître ce dispositif.
13 novembre

Déjeuner de travail au Ministère de l'Intérieur

3 ans après le Bataclan, le risque terroriste existe toujours. Mais le travail se poursuit :
- projet de loi justice en cours pour simplifier les procédures pénales pour simplifier la vie des forces de l’ordre.
- budget en augmentation : rénovation de commissariats, 10000 recrutements, équipements et voitures.
- réforme constitutionnelle pour redonner au parlement de la fluidité dans son travail.
- laïcité : assurer a transparence du financement des cultes.
46137461_338187750064569_6254021528904531968_n
16 novembre

Rencontre avec la FNTV (Fédération Nationale des Transports de Voyageurs)

RDV ce matin avec M. Geoffroy, Directeur régional de la FNTV pour évoquer :
- Les 1000 postes de chauffeur à pourvoir sur la région !! Des métiers déjà découverts au forum de Valencin en octobre organisé aux Cars Faure. Des métiers de services et d’autonomie.
- La transition énergétique avec les cars GNV.
Un grand merci à Marjolaine Meynier-Millefert qui nous a accueilli à sa permanence de Bourgoin-Jallieu me permettant d’économiser les kilomètres !
17 novembre

Inauguration de l'école de Estrablin

Inauguration de l’école de Estrablin aux côtés du maire Sylvain Laignel et de son équipe municipale. Une très belle réalisation qui permet à tous les enfants d’être désormais rassemblés en un seul et même lieu, en cœur de village, dans un bâtiment ergonomique et de grande qualité !
17 novembre

Inauguration du pôle enfance de St-Clair-du-Rhône

J’étais présente à l'inauguration du magnifique pôle petite enfance de St-Clair-du-Rhône pour son inauguration.
Les plus petits auront la chance de profiter de cette réalisation toute neuve avec différentes salles d’activités pour leur bien-être et leur éveil en toute sécurité.
19 novembre

Loi justice dans l'hémicycle

1500 amendements sur le texte portant réforme des procédures pénales et civiles.
Un projet de loi de programmation augmentant de 1,6 milliards € sur le quinquennat faisant passer le budget total de la justice hors pensions à 8,3 milliards d'€, soit une hausse de 24% qui permettra 6500 recrutements, la transformation numérique de la Justice et la création de nouvelles prisons.
20 novembre

Projet de loi Justice


Retrouvez mon intervention lors de la discussion générale.
Programmation 2019-2022 et réforme de la justice (projet de loi) et renforcement de l'organisation des juridictions (projet de loi organique).

22 novembre

Congrès des maires à Paris

Nous avons accueilli, avec le sénateur de L’Isère Didier Rambaud, des élus de la 8ème circonscription venus à Paris pour le congrès annuel des maires. Un moment d'échange sur des thématiques locales et nationales.



22 novembre

Droit pour les majeurs protégés, de se marier, se pacser et de divorcer sans avoir à obtenir l’accord préalable d’un juge.

46660562_343732039510140_4915656363092213760_n (2)
Après des années de lutte, ces personnes ne seront plus considérées comme des sous-citoyens, et vont pouvoir, comme tout un chacun, exercer leur droit de vote de manière pleine et entière.
Plus de citoyenneté, plus de droits : cette journée marque la fin de décennies de discrimination, et je suis fière d’avoir pu contribuer à cette avancée majeure.
Retrouvez l'intégralité de l'article sur mon site.

26 novembre

Forum Emploi Justice

Premier Forum Emploi Justice au centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier.
Objectif : rapprocher les employeurs des détenus. Préparer et anticiper la sortie de détention pour lutter contre la récidive.
Félicitations à tous pour cette rencontre réussie : aux 120 détenus qui avaient préparé leur CV en entretien, aux personnels pénitentiaires (Spip et surveillants), à Pôle Emploi, à la mission locale et aux entreprises.
28 novembre

Inauguration de l'Unité Éducative en Milieu Ouvert de Vienne

PJJ
Nous avons inauguré les nouveaux locaux de l’Unité Éducative en Milieu Ouvert de Vienne ainsi qu’une nouvelle organisation territoriale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse plus proche du Nord Isère.

28 novembre

Lycée Agrotec

Visite du lycée Agrotec de Seyssuel. Ce lycée offre une formation de qualité aux élèves qui disposent ainsi d’une très bonne insertion professionnelle à la fin de leur cursus.
Au cours des rencontres, j’ai eu l’occasion de pouvoir échanger avec la direction et les représentants du personnel sur l’avenir de l’enseignement agricole.
29 novembre

Réunion publique Fer Autrement

L’étoile ferroviaire lyonnaise va voir sa place et son rôle évoluer avec les projets du contournement ferroviaire et du Lyon-Turin. Avec le débat qui va s’ouvrir grâce la commission nationale des débats publics, nous pourrons mettre en avant le sujet du frête ferroviaire et de son développement. J'étais représentée par mon attaché parlementaire, Nicolas Darbois.
facebook twitter instagram linkedin
MailPoet