abadie-tete
photo tables caro

Passe sanitaire : liberté envolée ou retrouvée ?


Chers amis,

Un laisser-passer pour aller au restaurant ou au musée ! Ce n’est certainement pas quelque chose que je pensais un jour voter en m’engageant en politique. Ah ça, non ! Je n’ai aucune fierté d’imposer cette restriction à notre pays, pays de la gastronomie et des Lumières, qui occupait en masse les terrasses au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, pour acte de résistance au terrorisme.

C’est plutôt la mort dans l’âme que, depuis 15 mois, nous votons confinements et restrictions. Cette 4ème vague nous inquiète autant que les premières, car elle atteint une vitesse de propagation fulgurante. Avec une charge virale 1260 fois supérieure au virus souche, le variant Delta du coronavirus se diffuse 6 fois plus vite, si bien qu’il pourrait faire 140 000 nouveaux malades par jour à la mi-août, contre 80 000 en novembre 2020, niveau le plus haut depuis mars 2020. Naturellement, qui dit plus de cas positifs, dit plus de lits de réanimation occupés par des malades du Covid, qui sont d’ailleurs de plus en plus jeunes. Passer de 3 000 nouveaux cas début juillet, à 140 000 en 6 semaines, selon la projection des scientifiques, sans réagir, c’était mettre en danger des millions de Français non vaccinés.

Car il est utile de le rappeler, les restrictions de liberté votées visent à protéger les plus vulnérables qui sont aujourd’hui les personnes non vaccinées. Les autres sont protégées, par exemple avec le vaccin Pfizer, à 93,7% contre le virus et 88% contre le variant Delta.
C’est d’ailleurs une chance que ce variant n’échappe pas à l’immunité du vaccin, mais cela sera-t-il toujours le cas avec les prochains variants ? C’est aussi l’objectif de cette course planétaire contre la montre : freiner le virus et ses mutations car il sera toujours plus rapide et nocif, c’est le but d’un virus qui mute.

Après l’annonce du président de la République, le 12 juillet, plusieurs millions de Français ont pris rendez-vous pour se faire vacciner, relançant la dynamique qui avait eu tendance à s’essouffler en juin. J’avais noté une diminution de moitié des primo-vaccinés et autant de créneaux perdus dans nos vaccinodromes. Probablement que l’approche des vacances, liée à des problèmes logistiques, en était une des causes… pour autant, le virus ne prend lui aucunes vacances, en tout cas pas cette année. Il semble en effet que ce mutant ne nous offre aucun répit estival ! Peut-être est-il moins sensible à l’été, d’autant que ce mois de juillet ressemblait parfois à un mois d’octobre.

L’objet de ce passe sanitaire est donc de freiner la propagation du virus, de protéger ceux qui ne sont pas immunisés et bien sûr d’inciter à la vaccination. Moyen le plus sûr d’arriver à l’immunité collective. Qui n’a pas révélé sur les 3 milliards de doses dispensées plus de risques que de bénéfices. Qui est basé sur une technologie ARN messager mise au point il y a déjà plusieurs décennies.

L’objet du passe n’est pas de punir, même si je conçois que ce soit ressenti comme cela par les anti-vaccins. Mais plutôt que d’imposer une vaccination généralisée (seule alternative proposée lors du débat parlementaire, mais tous les partis politiques arrivant finalement au consensus qu’il faut éviter à tout prix un nouveau confinement) le passe, en laissant le choix entre plusieurs justificatifs, offre cette ultime liberté de ne pas se faire vacciner. La vie est tout à fait possible sans passe sanitaire. Si les restaurants et les lieux de culture ont démontré qu’ils étaient essentiels, la vie est possible sans eux. Enfin, si vous avez été malade ou si vous faites un test, cela vaut passe sanitaire également. Certes, à l’automne, les tests deviendront payants. Mon sentiment, sur cette question très française, c’est que s’il y avait eu un reste à charge sur les tests, depuis le début, comme il y en a sur quelques rares mais néanmoins persistants soins, cela aurait convaincu de nombreux anti-vaccins de changer d’avis.

Ce luxe de ne pas se vacciner, quand la planète entière court après l’immunité, est un problème de pays riche. Je sais qu’en le formulant ainsi, je braque quelques-uns, mais puisqu’on nous taxe, nous députés de la majorité, de soldats à la botte d’un pouvoir totalitaire et fasciste, cela me donne le droit de le dire : ne pas se vacciner est un encore un droit. Nous verrons si la situation nous permet de préserver ce droit encore longtemps. Mais si on en fait usage, il faut assumer quelques devoirs.

Il ne serait pas normal de confiner les Français, quand on sait que 57% sont désormais immunisés.

Alors oui, je crois qu’en face d’une telle crise, il n’y a pas de bonnes décisions. Les confinements ne sont pas une bonne solution, le couvre-feu non plus, pas plus que le passe sanitaire. Oui, on peut crier sur les réseaux sociaux ou dans des manifestations que nous vivons en dictature. C’est le propre d’une démocratie de l’autoriser. Mais avec lucidité, chacun pourra reconnaître que c’est le virus qui restreint les libertés.

Ma seule fierté, finalement dans cette histoire, c’est que les députés de la majorité et quelques-uns du parti des Républicains et de l’UDI, comme la majorité des sénateurs, ont décidé de ne pas céder à la tyrannie des menaces de mort et de voter ce que seul commande leur mandat : l’intérêt général.

Caroline ABADIE,
Votre députée

1er juillet - 120ème anniversaire de la loi 1901 sur la liberté d’association

En ce jour d’anniversaire, je tenais à renouveler mon soutien et ma gratitude au monde associatif et à ses bénévoles qui œuvrent quotidiennement pour la culture, la solidarité, la jeunesse, le sport… L’épidémie les a mis à mal mais leur résistance a démontré à la fois leur engagement sans faille et leur ténacité. Le monde associatif français c’est :
  • 1 500 000 associations
  • 113 milliards d’euros de ressources
  • 23,5 millions d’adhérents
En 2021, nous consacrerons 30M€ pour le Fonds de développement de la vie associative, soient pour l’Isère 587K€.
Les bénévoles encadrants gagneront désormais des crédits de formation dans un compte d’engagement citoyen. Nous reconnaissons les « compétences et des connaissances acquises tout au long de l’engagement » des bénévoles, pour valoriser leurs acquis dans leur parcours professionnel. Le « Pass Sport » permettra à 5,4M enfants de bénéficier d’une aide de 50€ pour pratiquer une activité sportive près de chez eux. Vous pouvez retrouver tous les renseignements qui concernent la vie associative via ce lien
Asssoc

2 juillet - Mobilité douce

Organisation par ma collègue députée Marjolaine Meynier-Millefert d’une visioconférence avec les associations du territoire sur la mobilité douce et notamment les voies cyclables dans le Nord Isère.
velo (2)

2 juillet - Statistiques ethniques

La Haute-Commissaire aux droits de l'Homme de l'ONU vient de rendre un rapport recommandant aux Etats d'utiliser des statistiques ethniques pour mieux lutter contre le racisme.
Pour des raisons historiques, et conformément à la vision universaliste de notre République, ces statistiques sont interdites en France, mais nous disposons cependant de données qui permettent de constater les discriminations en raison de l'origine, et, surtout, d'y apporter des solutions. #StatistiquesEthniques #racisme Quelques éléments sur ce débat via ce lien
Stat

5 juillet - Lyon-Turin

Des parlementaires mobilisés et unis autour du ministre des transports Jean-Baptiste Djebbari au sujet du tunnel #LyonTurin et de ces voies d’accès françaises co-financées par l’Europe !
Je remercie le ministre pour son écoute attentive.
lyon turin

7 juillet - Pouvoir d'achat

Améliorer le pouvoir d'achat des fonctionnaires de catégorie C "rouages aussi discrets qu'essentiels" de notre administration. Retrouvez la question de ma collègue Patricia Mirallès, Députée de l'Hérault à Amélie de Montchalin :
+40€ à +100€ nets/mois pour 1.2 millions de fonctionnaires : lien
Miralles

8 juillet - Réunion sur la santé mentale

Le Conseil constitutionnel a rendu le 4 juin dernier une décision sur les droits des personnes hospitalisées sans consentement en établissement psychiatrique, et qui font l'objet d'une mesure d'isolement ou de contention.
Le code de la santé publique devra donc être modifié par un vote du Parlement avant le 31 décembre 2021. Pour renforcer le contrôle du juge des libertés et de la détention sur ces mesures, qui représente une limitation de la liberté fondamentale d'aller et venir, protégée par la Constitution. Pour préparer ce chantier législatif, j'ai organisé un échange avec Mme Hacquard, présidente du tribunal judiciaire de Bourgoin-Jallieu, ainsi qu'avec les équipes juridiques et médicales de l'ESMIP-Fondation Boissel et du Centre Hospitalier Alpes-Isère que je remercie de leur éclairage très utile.
#psychiatrie#majeursproteges
212174935_947883489094989_8245779088111001121_n

12 juillet - Commissions des lois

Sujet majeur de notre mandat pour la sécurité des Français : la lutte contre le terrorisme ce jour en commission des lois : lien
Video

13 juillet - Récapitulatif des annonces sanitaires suite à l'allocution du Président de la République

Un été de mobilisation pour la vaccination :
  • Vaccination obligatoire pour tous ceux au contact des personnes fragiles. Le 15 septembre devront être vaccinés : tous les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, établissements pour personnes en situation de handicap, ainsi que tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes âgées ou fragiles, y compris à domicile.
  • Tous les Français sont appelés à se faire vacciner au plus vite : la vaccination est possible sur tout le territoire et sans-rendez-vous. Dès la rentrée, des campagnes de vaccination seront déployées dans les établissements scolaires.
  • Une campagne de rappels sera lancée dès la rentrée pour les premiers vaccinés de janvier-février qui verront leurs anticorps baisser à l'automne. Les RDV seront ouverts dès les derniers jours du mois d'août.
  • De nouvelles mesures pour freiner le virus :
  1. L'état d'urgence sanitaire sera déclarée pour la Martinique et la Réunion et un couvre-feu sera instauré ;
  2. Dès cette semaine, les contrôles aux frontières seront renforcés pour les ressortissants en provenance des pays à risque. Les voyageurs non-vaccinés seront contraints de s'isoler ;
  3. Pass sanitaire : le 21 juillet, il sera étendu sur tout le territoire à tous les rassemblements de plus de 50 personnes et à tous les lieux de loisir et de culture; début août, il sera étendu aux cafés, restaurants, hôpitaux, EHPAD, établissements médicaux sociaux, transports longue distance. Pour les départements dont le taux d'incidence > 200 avec une forte augmentation des hospitalisations, des mesures de freinage seront possibles (retour des jauges dans les lieux recevant du public ou télétravail).
  4. Les test PCR seront payants dès cet automne, sauf prescription médicale.
macron

13 juillet - Revenu d'engagement jeunes

  • En France, plus qu’ailleurs, des centaines de milliers de jeunes ne sont ni en emploi, ni en formation.
  • Il est impératif de les accompagner pour qu’ils trouvent un emploi.
  • Dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », il existe différents dispositifs d’accompagnement vers l'emploi pour ces jeunes en difficulté. C'est le cas de la Garantie Jeunes qui prévoit un accompagnement renforcé vers l’emploi en contrepartie d’une aide financière.
  • Le Président de la république donnera tous les détails à la rentrée mais l’idée est d’élargir ce dispositif en créant un "revenu d’engagement" sur le même principe, c’est-à-dire que chaque jeune ait droit à un accompagnement vers l'emploi et, quand il s’engage dans ce parcours vers l’emploi, il ait un revenu en contrepartie.
  • C’est dans la continuité de ce qu’on fait actuellement dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution » : www.1jeune1solution.gouv.fr
  • Pour rappel : déjà plus de 2 millions de jeunes ont été aidés grâce à ce plan
safe_image

13 juillet - Point vaccination Isère

51,5% ont reçu leur 1ère dose et 39,8% sont totalement vaccinés, 13 000 doses par jour sont administrées dans le département (centres de vaccination et médecine de ville)
  • Le taux d'incidence est de 27,4 pour 100 000
  • Le taux de positivité est de 1,17% 83% des cas positifs sont issus du variant delta.
(données Préfecture de l’Isère) https://www.sante.fr/

14 juillet - Fête nationale

Cérémonie du #14juillet à Vienne. Belle fête nationale à tous !
214248301_951456218737716_1456407264008413497_n

20 juillet - LCP

J’étais l’invitée de LCP dans l’émission « On refait les QAG » pour débattre sur les questions d’actualité et notamment sur la violence envers les élus et la vaccination.
Les menaces de mort envers les députés sont intolérables et nous ne céderons rien aux irrationnels. Le variant Delta est désormais majoritaire et progresse 6 fois plus vite que le covid souche. Nous devons rapidement atteindre l’immunité collective pour éviter l'apparition de nouveaux variants et freiner celui-ci. Il y a des doses, poursuivons nos efforts et ne relâchons pas les gestes barrières.
219381395_955451718338166_122284427764224802_n

21 juillet - Commission d’enquête sur le système pénitentiaire

Nous avons lancé les travaux de la commission d’enquête sur le système pénitentiaire, dont j’ai été élue rapporteure.
Notre mission : étudier la situation des établissements carcéraux et faire des propositions, notamment sur les questions de l’immobilier pénitentiaire et de surpopulation en prison, des conditions de travail des personnels, de la réinsertion des détenus ou encore de la situation des mineurs. Nos travaux s’achèveront dans 6 mois, mi-janvier 2022.
219894231_955952194954785_2260593052880722187_n

23 juillet - Pass sanitaire

Nous terminons cette première lecture du pass sanitaire étendu dans les lieux de loisirs de plus de 50 personnes et de l’obligation vaccinale pour les professionnels de santé. Le texte part au sénat dans quelques minutes et nous revient samedi. Ce n’est certainement pas la solution idéale, mais c’est sans nul doute la moins pire des solutions qui s’offrent à nous pour combattre cette 4eme vague avec le variant delta 6 fois plus contagieux, et qui évitera, nous l’espérons de toutes nos forces, des fermetures d’établissement. Nos collègues socialistes votent contre car ils demandent la vaccination obligatoire pour tous. Les Républicains ne savent pas ce qu’il faut faire et s’abstiennent.
En responsabilité, Les députés LaREM AGIR et Modem votent ce texte.
218897080_956952158188122_5449617818342688779_n (2)

23 juillet - Aide pour les commerces multi-activités en zone rurale

Une aide pour les commerces multi-activités en zone rurale et dont l’activité principale ne leur permet pas d’être éligible à d'autres aides, vient d’être annoncée par le Gouvernement.
  • POUR QUI ? : Cette aide s’adresse à des établissements qui ont par exemple une activité annexe de restauration ou encore d’épicerie, de bar-tabac, de presse, de point Poste ou encore d’auberge.
  • COMBIEN ? : Cette aide sera égale à 80 % des pertes de chiffre d’affaires réalisées entre le 1er janvier 2021 et le 30 juin 2021, liées à l’activité faisant l’objet d’interdiction d’accueil du public, et dans la limite de 8000 € par entreprise.
  • Les demandes d’aide peuvent dès à présent être déposées auprès des chambres de commerce et d’industrie (CCI) via une plateforme nationale depuis le 15 juillet
https://les-aides.fr/commerces-multi-activites

26 juillet - Visite de l'établissement de Santé Mentale de Vienne

Visite de l'établissement de Santé Mentale "Portes de l'Isère" de Vienne. La santé mentale est un enjeu majeur de santé publique notamment dans en période de crise sanitaire.
Je remercie madame Heidi Giovacchini, Directeur de l’ESM pour son éclairage pertinent sur plusieurs sujets autour de la psychiatrie.
225978106_959176727965665_2138879007304438331_n (2)

27 juillet - Visite de la Croix Rouge de Vienne

Je remercie toute l’équipe de 𝘭’ 𝘜𝘯𝘪𝘵𝘦 𝘓𝘰𝘤𝘢𝘭𝘦 𝘋𝘦 𝘝𝘪𝘦𝘯𝘯𝘦 - 𝘊𝘳𝘰𝘪𝘹 𝘙𝘰𝘶𝘨𝘦 𝘧𝘳𝘢𝘯𝘤𝘢𝘪𝘴𝘦 de m’avoir présentée leur structure ce matin et en particulier son président, Monsieur Fabry et sa trésorière, madame Vachon.A Vienne, l’association propose des formations en secourisme et une vestiboutik ouverte à tous, qui lui permettent de financer la distribution alimentaire notamment.
226066862_959837324566272_8367840183923691084_n
MailPoet