abadie-tete
NEWSLETTER
AVRIL 2024

L'EDITO

Semer l'Avenir ensemble : notre engagement aux côtés des agriculteurs nourrissant la nation

L’examen du projet de loi d’orientation agricole réaffirmant notre objectif de souveraineté alimentaire et permettant de faire émerger une nouvelle génération d’agriculteurs formés et acteurs des transitions dans un cadre simplifié d’actions pour sécuriser et libérer l’exercice des activités agricoles a commencé cette semaine en commission des affaires économiques. 19 articles – 3534 amendements déposés en commission dont une centaine adoptés. Il arrivera dans hémicycle de l’Assemblée nationale le 13 mai prochain.

Alors qu’il était en gestation depuis des mois, la crise agricole dont nous sommes tous témoins désormais a profondément modifié la mouture initiale de ce texte. Les agriculteurs sont depuis des décennies entre le marteau et l’enclume, entre le consommateur qui veut des prix bas et le distributeur qui veut des marges hautes. Sauf que bien avant l’inflation et la guerre en Ukraine, les agriculteurs n’avaient déjà plus depuis longtemps de marge de manœuvre.
Blocage, grève, colère, désespoir, appel à l’aide. Sur notre territoire, un barrage sur l’A7, au niveau de Seyssuel, a rassemblé une soixantaine de tracteurs.

Monsieur Gabriel Attal, à peine nommé premier Ministre, a multiplié lui aussi les rencontres, a travaillé sur des annonces concrètes, de courts et moyens termes. Ce projet de loi n’en est pour finir qu’une infime partie :
  • - Accompagner les filières et soutenir en urgence la trésorerie des exploitations les plus en difficultés. Le paiement de la PAC a été complété à 99,6% au 15 mars pour plus de 7,9 milliards d'euros. Des aides pour les victimes d’intempéries et l’agriculture biologique ont déjà été versées à 7500 agriculteurs pour un total de 66,3 millions d’euros. L’exonération sur le Gazole Non Routier a été avancée pour soutenir les trésoreries.
  • Etendre la loi Egalim au niveau Européen répondra également aux attentes légitimes d’un monde agricole qui ne demande qu’à vivre de son travail. Sur ce point, si la loi que nous avons votée en 2018 est appliquée de plus en plus durement, la France a fait la demande, que sur son modèle, une task force soit créée au Parlement européen pour transposition à l’envers. Comme pour la taxation des GAFAM, la France peut à nouveau inspirer l’Europe de ses réformes structurantes.
  • - Garantir la réciprocité des exigences environnementales dans nos échanges internationaux. Là encore, c’est une promesse réalisée puisque nous avons refusé de signer le MERCOSUR.
  • - Simplifier la vie des agriculteurs, par la suspension du plan Phyto et l’adoption du principe « pas d’interdiction sans solution alternative ». L’idée est ici de ne pas amener nos arboriculteurs à arracher leurs cerisiers comme ils ont dû le faire ces dernières années, alors même que les français mangent des cerises venues d’ailleurs. Mais aussi de ne plus interdire seuls et de s’aligner sur le calendrier des interdictions des autorités de sécurité sanitaires nationales et européennes.
Et bien d’autres actions qu’il faut encore initier, que nous avons entendues sur les barrages ou ensuite dans le suivi de la crise.

Pas moins de trois Ministres sont venus en Isère ces dernières semaines pour compléter le travail d’écoute des parlementaires. Agnès Pannier-Runacher Ministre déléguée auprès du ministre de l'agriculture et de la souveraineté alimentaire a animé une table ronde autour du méthaniseur d’Auberives-sur-Varèze. Marc Fesneau était présent à la Foire de Beaucroissant. Et Marie Lebec, ministre chargée des relations avec le parlement, repart à l’instant de 2 jours en Isère, où elle a rencontré la filière bois, des élèves du Lycée Agrotec de Seyssuel et une quinzaine d’agriculteurs sur la ferme de SAMBILLOT à Chonas-l’Amballan.

A l’écoute de nos agriculteurs depuis 2017, et en contact permanent avec eux depuis le barrage de l’A7, je veux ici saluer nos échanges constructifs et sincères et puis surtout leur travail incroyable pour nourrir les français avec des produits de grande qualité.

L’ASSEMBLÉE NATIONALE

J’ai accueilli les jeunes du collège Grange de Seyssuel à l'Assemblée nationale !
Au programme : visite du palais Bourbon, utile pour leur projet « Parcours citoyen », puis échanges autour d’un déjeuner dans un salon de la questure. Un plaisir pour moi d’échanger avec ces jeunes et de leur faire découvrir cette institution. Merci à leurs enseignants et encadrants pour avoir organisé cette visite !

LA CIRCONSCRIPTION

ESTRABLIN



J’étais présente aux côtés de Denis Peillot, maire d’Estrablin pour l’inauguration de son réseau de chaleur à bois citoyenne Je tiens à féliciter l’ensemble des acteurs impliqués dans la réalisation de ce projet d’envergure, des élus locaux aux acteurs de terrain, en passant par les partenaires financiers et les citoyens engagés avec la centrale villageoise des Collines iséroises.
L’Agence de la Transition Écologique a financé 446 000 euros du projet d’Estrablin, une preuve de l’engagement du gouvernement dans la transition écologique, presque la moitié de ce beau projet. L’année dernière la France a battu son record de réduction d’émission de gaz à effet de serre. Une baisse de 4,8% qui n’est qu’un début. Le défi est colossal, mais il faut rester combatif
PONT-EVEQUE



J’étais présente à l’inauguration du collège Georges Brassens à Pont-Évêque ! Les travaux ont duré plus de 2 ans pour un coût de 27 millions d’euros dont 1,48 millions du fonds européen de développement régional.
Les performances thermiques et environnementales sont celles d’un bâtiment neuf, Demi-pension refait à neuve, nouveau préau, cour végétalisée pour appréhender les pics de chaleur, collège accessible aux personnes à mobilité réduite, troc de livres, éco club, boîte de l’aide etc
Avec ses installations éco-responsable, ce collège offre un cadre propice à l’épanouissement des élèves
AUBERIVES-SUR-VAREZE



J’étais très heureuse de recevoir sur le site Méthavarèze d’Auberives-sur-Varèze, la ministre déléguée auprès du Ministre de l’Agriculture Agnès Panier-Runacher. L’occasion d’évoquer les effets positifs de cette structure sur notre environnement et notre économe locale.
Chaque année l’entreprise valorise près de 15 000 tonnes de biodéchets dont le fumier de deux fermes associées représentant un cheptel de 40 vaches allaitantes et 30 000 poulets, des cultures intermédiaires, cultures non-alimentaires insérées entre deux cultures principales, des déchets de céréales et de maraichage.
Un beau projet local
SAINT-CLAIR-DU-RHONE

J’ai eu le plaisir d’accueillir Sandro Gozi et Max Orville sur ma circonscription.
Visite du chantier presque achevé de la nouvelle école du Parc à Saint-Clair-du-Rhône. Ce projet a bénéficié d’un financement de 1,6 millions d’euros de la part de l’Europe, soit 27% du montant final. Échange avec la direction du lycée Galilée pour parler mobilité européenne. Cette année l’établissement a reçu des élèves de Pologne, d’Espagne et d’Italie. Désormais, le lycée attend son accréditation Erasmus pour ouvrir encore plus de portes aux élèves
VIENNE

Pour la deuxième année consécutive, j’ai eu le plaisir d’intervenir dans le cours DGEMC de Mme FABRE pour parler du rôle de Député.
Merci aux élèves pour leurs questions pertinentes.




CHASSE-SUR-RHONE

Depuis le décret de 2019, la date du 24 avril est inscrite au calendrier républicain comme celle de la commémoration annuelle du génocide arménien de 1915. Le 24 avril 1915, débutait le génocide de 1,5 million d'hommes, de femmes et d'enfants arméniens.109 ans après, alors que le peuple arménien est toujours menacé, l'Etat français réaffirme son soutien plein et entier à ce peuple ami. La panthéonisation des époux Manouchian en février dernier revêt une signification éminemment symbolique. En rendant hommage à ces résistants, icônes de la lutte pour la liberté et la justice, la France réitère son attachement et son amitié au peuple arménien.

LES MÉDIAS

POUR ME CONTACTER

Permanence parlementaire
23 rue Victor Hugo
38200 VIENNE

Adresse mail
caroline.abadie@assemblee-nationale.fr
facebook twitter instagram linkedin 
Email Marketing Powered by MailPoet